Monuments de Théoule sur Mer

EXPOSITION JEAN LANIAU

Jean Laniau peintre durant la première moitié de sa vie s’est tourné, riche de sa maîtrise du dessin, du pastel et de l’aquarelle, vers l’art de la sculpture en 1981. Ses œuvres seront rapidement exposées, reconnues et font partie de grandes collections. Jean Laniau a participé à quelques expositions et une rétrospective à l’Espace Culturel de la ville à laquelle il a fait don de 30 œuvres exposées à Théoule Galerie.

Office de Tourisme – 2 Corniche d’Or – 06590 Théoule sur Mer

Palais Bulles (Mr Pierre Cardin)

le Palais Bulles, avec ses mille hublots scintillant sous le soleil, semble appartenir à un autre monde. C’est le couturier et collectionneur Pierre Cardin qui, dans les années 1970, tomba amoureux des bulbes de l’architecte Antti Lovag et s’est porté acquéreur de cette folie architecturale.

(ne se visite pas)

Buste de Charles Dahon (Tizziano)

Charles Dahon est le premier maire de Théoule-sur-mer en 1929. Le buste a été scellé sur la place du parking Charles Dahon lors du 80ème anniversaire de la commune en 2009.
(Place Dahon)

Cariatides Aurélia (Lechevallier)

Statue de femme soutenant une corniche sur la tête
(Avenue Jean-Baptiste Pastor)

Croix de Lorraine

Stèle du débarquement en 1944 des troupes alliées
(Avenue de la Côte d’Azur)

Eglise Sainte Germaine (1927)

L’église paroissiale fut construite sur un terrain donné par la famille Schleinger et financée par des dons. C’est l’évèque de Nice, Monseigneur Ricard qui vint la dédicacer le 14 septembre 1927. L’église fut baptisée Sainte Germaine de Pibrac par l’évèque dont la maman se prénommait Germaine. Sainte Germaine, née en 1579, elle vécut à Pibrac près de Toulouse où elle mourut en 1601. Elle fut une vertueuse petite bergère charitable et emplie de compassion pour les pauvres et la malades alors qu’elle vécut elle-même une vie très misérable.
(Avenue de Lérins)

Eventail (Chaix)

(Avenue de Lérins)

Femme allongée (Popoy)

Sphynxesse
(Promenade de la Darse)

Femme sortant de l’eau (Sallan)

Naissance de la femme
(Avenue de Lérins)

Rose des Sables (Lechevallier)

Taillée sur place à partir d’un bloc de pierre solide
(place Général Bertrand)

Galathée (Saintout)

Fille de Nérée et de Doris. Trés aimée du Cyclope, son amour était pour le pâtre Acis.
(Promenade Pradayrol)

Monument aux Morts

A la mémoire des combattants morts pour la France aux guerres de 1914-1918 et 1939-1945
(Esplanade Charles de Gaulle)

Aphrodite (Jean Laniau)

Devant la villa « La Paix ». Cette statue, offerte et signée de Jean Laniau, illustre les liens artistiques qui unissent l’artiste à la ville de Théoule-sur-mer.

Notre-Dame d’Afrique (Fortuné Evangélisti)

Sanctuaire et lieu de pélerinage des français d’Algérie située au milieu des collines qui dominent la mer et sur le chemin de Compostelle. La statue mesure 12 mètres de hauteur, la couronne mesure 2 mètres de diamètre. Composée de laiton chaudronné, d’acier corten, d’inox, de verre et d’émail, oeuvre originale, elle rappelle la basilique de Saint Eugène d’Alger qui abrite toujours la Sainte Patronne de l’Afrique.
(Esterel)

Table d’orientation (Saintout)

Par très beau temps on aperçoit la Corse
(Avenue de la Table d’Orientation)

Temple du paradis (Saintout) et Diane de l’Estérel (Popoy)

Diane était une fée vivant dans les collines de l’Estérel
(Avenue de Lérins)

La Rascasse (Claude Valois)

La Rascasse, symbole de Théoule
(Parvis de l’Office de Tourisme)

L’Envol (Jean Paul Bongibault)

(Parvis de l’Office de Tourisme)

Le Vent (Popoy)

(Parvis de l’Office de Tourisme)

Les Sangliers de l’Esterel  (Golec & Golec)

(Parvis de l’Office de Tourisme)

Marius le Bouliste (Capo Sasso)

(Parvis de l’Office de Tourisme)

Présence (Moss Cat)

(Parvis de l’Office de Tourisme)

|2018-06-15T14:45:38+00:0030 juin 2017|Découverte, Visite|Commentaires fermés sur Monuments de Théoule sur Mer
MétéoInscription newsletterFacebook