Monuments and artworks

Notre Dame d’Afrique (Fortuné Evangélisti)

L’œuvre a été commencée en 1990 et achevée en 2013 Sanctuaire et lieu de pèlerinage des Français d’Algérie située au milieu des collines qui dominent la mer et sur le chemin de Compostelle. La statue mesure 12 mètres de hauteur, la couronne mesure 2 mètres de diamètre. Composée de laiton chaudronné, d’acier corten, d’inox, de verre et d’émail, œuvre originale, elle rappelle la basilique de Saint Eugène d’Alger qui abrite toujours la Sainte Patronne de l’Afrique.

Eglise Sainte Germaine (1927)

L’église paroissiale fut construite sur un terrain donné par la famille Schleinger et financée par des dons. C’est l’évêque de Nice, Monseigneur Ricard qui vint la dédicacer le 14 septembre 1927. L’église fut baptisée Sainte Germaine de Pibrac par l’évêque dont la maman se prénommait Germaine.

Sainte Germaine, née en 1579, elle vécut à Pibrac près de Toulouse où elle mourut en 1601. Elle fut une vertueuse petite bergère charitable et emplie de compassion pour les pauvres et les malades alors qu’elle vécut elle-même une vie très misérable. L’église nouvellement restaurée, parvis, mur de cloches, croix en acier avec le Christ en métal bronzé en 2007, bâtiment reconstruit surmonté d’un toit en tuiles vernissées bleue a été consacrée après les travaux, 91 jours pour jour après sa première consécration, le 14 octobre 2018.

Bateaux des Joutes

Les joutes nautiques, spectacle de combats sur l’eau, ont leur origine en Grèce puis sous l’empire romain. C’est au XVème siècle qu’elles se pratiquent plus particulièrement sur le littoral méditerranéen. Les bateaux en bois de Théoule datent du XXème siècle et leurs proues représentent Neptune, le dieu de la mer.

Buste en bronze de Charles Dahon (Tizziano)

Charles Dahon est le premier maire de Théoule-sur-mer en 1929. Le buste a été scellé sur la place du parking Charles Dahon lors du 80ème anniversaire de la commune en 2009.

Fontaine (Jean-Yves Lechevallier 1987)

La fontaine de la place du Général Bertrand a été taillée sur place à partir 
d’un bloc de pierre solide.

Femme sortant de l’eau (Sallan 1990)

Naissance de la femme (l’oeuvre se trouve sur site proche de la gare SNCF).

Aphrodite (Jean Laniau)

Œuvre devant la Médiathèque de Théoule. Une exposition permanente des œuvres de Jean Laniau se trouve à la Mairie de Théoule.


Femme allongée (Popoy 1993)

Sphynxesse, elle se trouve sur le bord de mer après le parking Charles Dahon.

Monument aux morts

Monument érigé à la mémoire des combattants morts pour la France durant la seconde guerre mondiale.

L’Envol (Jean-Paul Bongibault 2013)

Œuvre commandée par la Ville de Théoule afin d’aménager le 
Parvis de l’Office du Tourisme.


La Rascasse (Claude Valois 2013)

Œuvre commandée par la Ville de Théoule afin d’aménager le 
Parvis de l’Office du Tourisme.

Le Bouliste (Capo Sasso 2013)

Œuvre commandée par la Ville de Théoule afin d’aménager le Parvis de l’Office du Tourisme.

Le Vent (Popoy 2013)

Œuvre commandée par la Ville de Théoule afin d’aménager le 
Parvis de l’Office du Tourisme.

Plaque du Touring Club (1903)

Plaque commémorative en tôle émaillée apposée sur un mur de soutènement de la RD 6098 en direction de Miramar. Elle rend hommage à Abel Ballif, président du Touring Club, grâce à la ténacité duquel la RN 98 a été construite.

Croix de Lorraine (1991)

La stèle monumentale, visible du large, célèbre le centenaire de la naissance du Général de Gaulle. Elle a été érigée sur la RD 6098, Pointe de l’Esquillon, sur les lieux où le Groupe Naval d’Assaut de Corse a débarqué le 15 août 1944 pour permettre par son action l’intervention du 141ème Régiment d’Infanterie américain. Le lendemain, 16 août 1944. Théoule-sur-mer fut la première ville libérée au prix de la vie de 11 officiers et marins. 19 autres seront blessés et 27 faits prisonniers.

Galatée (Saintout 1988)

Issue de la mythologie grecque, Galatée est une des Néréide (nymphe marine), Fille de Nérée et de Doris, aimée du Cyclope, son amour était pour le pâtre Acis. L’oeuvre se trouve sur la Promenade Pradayrol.

Les Lauriers Roses (Gille Chaix 1986)

Cette oeuvre se découvre sur le petit jardin devant la gare de Théoule.

Temple du Paradis et Diane de l’Esterel (Popoy 1995)

A l’origine de la légende de la fée Estérelle invoquée pour obtenir la fécondité et qui donna son nom au massif de l’Esterel, se retrouve l’hypothèse que les Grecs y auraient construit un temple dédié à Diane d’Ephèse, déesse de l’amour fécond des humains et de la terre.

La Rascasse (Evangelisti 2014)

La Rascasse composée de nombreuses écailles a été érigée au profit du Téléthon 2014.

Sculpture ThéouleCoeur (Fortuné Evangélisti)

Sur la promenade juste en face de l’Office de Tourisme.

Château de Théoule-sur-mer (XVIIème siècle)

A l’origine, le château était une savonnerie construite en 1630 par un groupe de marseillais. Elle était alimentée par les oliveraies de la région et la soude nécessaire à la fabrication du savon venait d’Egypte. Il reste du bâtiment d’origine les fondations et les caves voutées. Le château fut reconstruit à la fin du XIXème siècle et transformé plusieurs fois avant de prendre sa forme définitive vers 1905.

Oeuvre collective pour le téléthon (sous la direction de Chris Prigent 2003)

Dans l’Office de Tourisme – 2 Corniche d’Or

Papier peint de la manufacture Züber de Rixheim 1985 « Lafayette querre d’indépendance des Etats-Unis »

Ce papier peint orne un mur de la salle des fêtes.

Fresque « Chef d’Orchestre » bureau EMAT (Sechador 1994)

Fresques du Yacht Club (Sechador 1997)

Fresque « Au Pays des Gnomes » crèche de Théoule (Sechador 1993)

Peinture murale de la crèche de Théoule (Martine Guin-Gand 1993)

La sirène (Aïello/Laur)

L’Hippocampe (Papaliart) Plage du Vallon de l’Autel

La Pieuvre (Fortuné Évangélisti) Plage du Vallon de l’Autel

La Pointe de l’Aiguille (Eric Garence) Façade Gare de Théoule

Le Jeu de l’Oie (Golec & Golec) Médiathèque

Trompe -l’œil (Golec & Golec) Résidence Estérel